Checking d’équipe

Source

Objectifs

  • Mise en commun au sein de l’équipe
  • Créer des interactions dans une équipe
  • Visualisation de l’état d’une équipe
  • Définir ce qui est important pour l’équipe
  • Trouer des axes d’amélioration

10 - 20 min
jusqu'à 15 - L'équipe / les personnes support
systèmique partage

Materiel

  • des cartes de checking
  • éventuellement les cartes de votes

Ressources

Présentation

Le Checking d’équipe, est un moyen de mesure visuel pour connaitre l’état d’une équipe à un instant donné. Chaque carte de checking représente un élément de la vie de l’équipe (ambiance, rythme, fun, qualité etc.), elle est accompagnée d’un exemple de ce qui se passe quand cet élément va mal, et d’un exemple de ce qui se passe quand cet élément va bien.

Chaque participant va être amené à exprimer son ressenti par rapport à chacun des éléments sélectionnés. Plusieurs façons d’utiliser les cartes sont possibles, nous vous donnerons quelques pistes dans la rubrique variante. Cette atelier offre toute sa richesse lorsque l’équipe se l’approprie et qu’il devient un outil que l’on utilise régulièrement (vous pouvez commencer par le faire tous les trimestres et adapter en fonction du ressenti de l’équipe).

Règles

  1. Sélectionnez et/ou créez les cartes des éléments sur lesquels vous souhaitez faire le point * durant cette activité (il est recommandé de limité à 10 le nombre d’éléments).

  2. Rassemblez toutes les personnes concernées au même endroit, installez-vous de manière à ce que tout le monde puisse voir le centre de la table.

  3. Pour une première utilisation présentez le déroulement et découvrez ensemble, toutes les cartes sur lesquelles l’équipe aura à s’exprimer. Expliciter également ce que signifie chaque vote :

    • 😄 : ne signifie pas forcément que c’est parfait, simplement que l’équipe se sent bien sur cet élément, et qu’il n’y a pas de besoin d’amélioration majeure pour l’instant.
    • 😕 : signifie qu’il y a quelques problèmes notoire que l’on souhaite souligner, mais qu’il n’y a pas d’état d’urgence.
    • 😡 : signifie qu’il y a urgence, la situation est grave, il faut qu’on fasse quelque chose.
  4. Si vous souhaitez utiliser les cartes de votes : distribuez des cartes de votes à chaque participants (1 carte de chaque).

  5. Faites défiler les cartes les unes après les autres, et demandez à chaque membre de s’exprimer selon le modèle d’expression choisi (parole libre, un mot, carte de vote etc.), définissez un temps d’expression selon la couleur que vous souhaitez donner à l’échange.

  6. Entre chaque carte, prenez le temps de prendre en compte le vote pour pouvoir y revenir plus tard et les visualiser.

  7. Dans le cas d’une utilisation ponctuelle, et en fonction des objectifs visés, choisissez de discuter de chaque élément séparément, ou de faire un bilan à la fin. Dans le cas d’un usage régulier il peut être intéressant de garder une trace des anciennes séances auxquelles on peut se référer pour discuter de l’évolution de chaque élément. (Qu’est ce qui va mieux? Qu’est ce qui va moins bien?)

Déroulé

  • Il est important de rappeler que l’activité sert à favoriser la visualisation des points faibles et des points forts de l’équipe dans une intention de progression et non pas d’évaluation.
  • Soyez clair dès le départ sur la façon dont vous souhaitez mener l’activité: mode d’expression et les modalités de celle-ci (comment prendre la parole, durée de réflexion etc.)
  • Soyez également clair avec vous même sur votre position durant l’activité (êtes vous animateur de l’activité ou participants)

Variantes

  • Pour une équipe mature qui utilise régulièrement le jeu, il est conseillé que ce soit l’équipe qui procède au choix des cartes et à l’intégration de nouveaux éléments à tester. Cela se fait en dehors du temps consacré au checking à proprement parler.
  • Il est possible de créer un tableau et d’y inscrire les votes de chacun (le tableau permet également des votes sans carte de vote : chaque participant vient mettre un + dans la colonne correspondant à son positionnement pour chaque carte, il est également possible de faire trois tas avec les cartes de checking utilisées : un tas pour les cartes dont les éléments sont globalement considérés comme satisfaisant par l’équipe, une autre avec ceux considérés neutres et enfin ceux considérés comme problématiques.
  • Vous pouvez stocker les résultats dans un tableau, en mettant le nombre de votes pour chaque élément, ou simplement la tendance générale.

Debrief de l’exercice

L’essentiel du debrief dépendra de ce que vous souhaitez exploiter. - Vous souhaitez simplement que l’équipe visualise son état : à la fin de l’atelier demandez à chaque participant ce qu’il pense du résultat et s’il s’y retrouve. - Vous souhaitez utiliser les résultats pour proposer des axes d’amélioration : choisissez 1 à 3 cartes parmi celles qui ont réunis le plus de mauvais votes, accompagnez l’équipe pour qu’elle décide d’un ou deux mesures qui peuvent venir améliorer ces points (notez également les décisions prises dans le suivi d’activité pour pouvoir s’y référer au prochain atelier Checking d’équipe).

Références