Les six chapeaux d’Edward de Bono

Source

Objectifs

  • Mise en commun au sein de l’équipe
  • Créer d’une vision commue
  • Élaboration de la pensée
  • Réflechir ensemble

10 - 20 min
jusqu'à 15 - L'équipe / les personnes support
brainstorming

Materiel

Ressources

Présentation

Le jeux des 6 chapeaux permet d’être plus efficace pour réflechir ensemble par exemple dans le cadre d’un nouveau projet, d’un point d’étape ou même dans la résolution de conflit. Elle favorise l’expression de chacun et chacune, l’équivalence des participants, la prise en compte de tous les points de vues, comme autant de richesse pour le groupe.

La méthode des 6 chapeaux est issue du travail du Docteur Edward De bono. Il a constaté que l’élaboration de la pensée (seul ou en groupe) se fait en mélangeant différents mode de pensée. Toutes les façons d’aborder le projet sont utiles et légitime, le problème réside dans le fait d’essayer de les traiter toutes en même temps. Il en résulte des tensions,du stress, une information qui circule mal, de la stigmatisation. Au final l’ensemble est brouillon, c’est ce que De Bono nomme la pensée spaghetti. C’est pour répondre au besoin d’organisation de la pensée individuelle et collective que le Dr De Bono a mis au point la méthode des 6 chapeaux. L’idée est de guider le groupe entier, à travers les différents mode de pensée (modélisé par De Bono selon 6 catégories - les 6 chapeaux), afin de créer une vision commune du projet et de permettre à chacun d’explorer tous les modes de pensée.

Règles

  1. Pour un premier atelier, présentez les différents chapeaux en utilisant les cartes.
  2. Commencer par un chapeau bleu. Vous y présenterez le cadre de l’atelier : le sujet de la réunion, ce à quoi on veut aboutir, la durée et la séquence de chapeaux que vous allez suivre (le même chapeau peut-être utilisé plusieurs fois, et il n’est pas obligatoire d’utiliser tous les chapeaux).
  3. Commencer le chapeau suivant. Pour chaque chapeau vous devez avoir préparé des questions pour guider la pensée à l’intérieur de ce chapeau, selon les objectifs visés.
  4. Demandez à chaque participants de s’exprimer à l’intérieur de ce chapeau. Attention, l’idée n’est pas d’être d’accord, mais de partagé une vision (par exemple, si un membre exprime une crainte, peu importe que celle-ci soit fondée, réelle ou non, il n’est pas non plus question de la rassuré, mais simplement de l’entendre dans sa crainte).
  5. Opérez un petit temps de transition, et passez au chapeau suivant.
  6. Terminez par un chapeau bleu pour regrouper les idées, synthétiser ce qui ressort de la séquence et / ou définir le prochain pas.

Déroulé

  • Prévoir une animatrice ou un animateur et éventuellement un ou une secrétaire pour la prise de note. Ainsi que des outils pour noter, sélectionner, réorganiser les idées au fur et à mesure de la séquence.
  • Il est préférable de définir une durée (plutôt courte, 3 à 10 min) pour chaque chapeau, quitte à la modifier pendant la séquence. Nous ne cherchons pas à être exhaustif mais à avoir une vision globale de la problématique.

Variantes

La séquence de chapeau doit-être pensé en fonction de la nature du travail collectif à effectuer. Ainsi l’ordre peut-être différent à chaque atelier.

Entre chaque chapeau, vous pouvez prendre le temps pour sortir d’un mode de pensée et entrer dans un autre. On peut prévoir éventuellement une courte activité physique ou sensorielle pour faciliter ce passage.

Debrief de l’exercice

Normalement l’essentiel du travail de debriefing est fait lors du dernier chapeau bleu. Néanmoins c’est essentiellement un travail de synthèse. Ajouter un moment “hors chapeau” ou “chapeau rouge” pour demander à chacun comment il se sent à la fin de l’atelier est possible.

Références