Product Developement : Des katas d’exploration

Nov 24, 2016  —  4 minutes

Vous voulez comprendre ou apprendre des compétences en développement produit ? Ce post est le second post d’exercices d’une série de 5.

Je les ai découpé en 5 parties Comprendre, Explorer, Décider, Construire, Valider qui correspondent peu ou prou au design sprint de google ventures. Je vais utiliser le fil rouge de la vente en ligne de produits frais avec comme exemple Auchan Direct.

Il est maintenant temps d’avoir des idées. Il y a peu, je considérais que les phases de divergence et de convergence étaient au sein du même workshop avec un début de divergence et ensuite de la convergence. Après discussion avec des UX, je me suis rendu compte que l’on pouvait avoir une séparation nette. Dans la vraie vie, vous verrez bien quelle est la meilleure approche pour vous. Pour les exercices, je veux marquer la différence. Le plus important dans cette phase, c’est d’avoir des idées et pas de savoir si ce sont les bonnes. Cela viendra dans un deuxième temps et c’est super important. Non aux attitudes castratrices.

Episode 1 : crazy eights

Explication

Comment générer plein d’idées sans se mettre trop de filtres ? Et bien en donnant un temps très limité pour que les idées même farfelues émergent. On jugera plus tard de la qualité. C’est le crazy eights.

Mode opératoire

Plier trois fois une feuille. Vous devez vous retrouver avec 8 blocs. Vous avez 5 minutes pour proposer 8 solutions à la question : « Comment faire pour que les hommes passent la commande de courses pour toute la famille ? ».

Plier trois fois une feuille. Si vous suivez bien, vous avez toujours 8 blocs. Vous avez 5 minutes pour proposer 8 solutions d’interfaces pour répondre à la question : « Comment commander 4 yaourts nature ? ».

But pédagogique

Ressentir l’impact du temps.

Episode 2 : Brainstorming

Explication

J’ai plein d’idées, mais est-ce que mon voisin n’en aurait pas une qui me ferait rebondir et aller plus loin ? C’est par les interactions que l’on peut aller plus loin.

Mode opératoire

Une personne au tableau (ou une feuille), un groupe et si possible un observateur. Vous avez 10 minutes pour proposer des solutions au besoin : « Finalement, j’achète quasi tout le temps les mêmes produits ? ».

But pédagogique

Observer la dynamique de groupe et les biais. Questions à poser à l’observateur :

  • Est-ce que le facilitateur a noté telle quelle l’idée qui a été émise ?
  • Est-ce que tout le monde s’est exprimé ?
  • Est-ce que les idées ont été critiquées en séance ?

Episode 3 : Brainwriting

Explication

Les idées ne sont pas données à haute voix, mais écrites sur un papier. Cela permet à toutes les personnes de s’exprimer (particulièrement les introvertis) et à d’autres idées d’émerger.

Mode opératoire

Donner des post-it à toutes les personnes. Vous avez 3 minutes pour proposer par écrit des solutions au besoin : « Mince, il n’y a plus de brioche tranchée Harris ». Ensuite, chaque personne explique à son tour ses idées. Finalement, de nouveaux post-it peuvent être rajoutés.

But pédagogique

Le mécanisme de génération d’idées n’est pas le même entre brainstorming et brainwriting. Ce sont donc des techniques complémentaires.

Episode 4 : Perfection game

Explication

Si les épisodes de 1 à 3 sont différentes pratiques pour générer des idées, l’épisode 4 aide à polir. Il vient après quelque soit la première étape. Nous allons donc voir comment donner du feed-back autre que « ça, c’est bien » et « ça, ce n’est pas bien ». C’est bien gentil comme retour, mais cela m’aide moyen à améliorer ma proposition. Je sors donc de ma botte le perfection game. Le but est bien de proposer des options d’amélioration à une idée et pas de refermer des options.

Mode opératoire

Prendre une des propositions issues du brainwriting ou celle-ci « proposer à la place tous les produits de la même marque, et même catégorie » et répondre aux questions suivantes :

  • Sur une échelle de 0 à 10, combien donneriez-vous à cette proposition ?
  • Qu’avez-vous apprécié ? Cela peut aussi être formulé « qu’est-ce qui fait que vous avez mis X ? »
  • Que serait-il nécessaire d’ajouter ou de modifier pour obtenir (pour vous) une note de 10 ?

But pédagogique

Apprendre à donner un feed-back qui ouvre des options.

Suite

Dans l’article suivant, nous allons décider pour se focaliser sur ce qui semble faire le plus de sens.

Samuel Retière

Développeur, maitrise d’ouvrage, chef de projet, manager, coach agile et maintenant … coach en organisation agile

It is not the strongest of the species that survives, nor the most intelligent that survives. It is the one that is most adaptable to change. (Darwin)